La Martinique, un potentiel à développer

Le 17 septembre dernier se sont déroulées les premières Rencontres Martiniquaises de la Culture et du Tourisme organisées par le Ministère de la Culture et le CESECEM (le Conseil Économique, Social, Environnemental, de la Culture et de l’Éducation de Martinique).


A cette occasion, Cécile Pierre, déléguée générale de l’association Entreprise et Découverte a été invitée à présenter la filière tourisme de savoir-faire. En Martinique, le développement de cette nouvelle forme de tourisme constitue un axe important pour valoriser la destination, aussi bien auprès des Martiniquais que des touristes.

OUVRIR LES ENTREPRISES MARTINIQUAISES, DES ENJEUX IMPORTANTS

L’ouverture au public des entreprises martiniquaises répond à 3 enjeux importants :

  • La création d’une nouvelle offre touristique : La création de cette nouvelle offre de tourisme culturel complèterait la gamme actuellement proposée par les musées et sites de patrimoine ancien. Le tourisme de savoir-faire est la valorisation du patrimoine vivant porté par les entreprises et plébiscités par le public en recherche d’authenticité et de tourisme immersif, humain, expérientiel.
  • La valorisation du Made in Martinique auprès des touristes et des locaux. C’est un point clé de la visite d’entreprise. Ce tourisme de proximité permet de révéler et faire valoir ce qui est fabriqué localement afin d’encourager la consommation locale. L’enjeu est donc fort d’un point de vue économique, en termes d’image et de fierté des habitants, qui a travers la visite d’entreprise, apprennent à connaître et à se réapproprier leurs savoir-faire.
  • La découverte et valorisation des métiers à destination des jeunes. La visite d’entreprise s’adresse au grand public (locaux et touristes), mais également aux jeunes du collège à l’université. C’est le moyen le plus efficace de faire découvrir les métiers porteurs, de faire évoluer les représentations de secteurs mal connus ou qui souffrent d’une image négative alors qu’ils ont très sensiblement évolués (métiers dans le secteur agricole, dans le BTP, dans la filière alimentaire.), de donner envie (notamment aux jeunes diplômés) de s’orienter vers ses entreprises et de s’investir dans le tissu économique local.

UN POTENTIEL RICHE A DÉVELOPPER

Si la filière « Canne, Sucre, Rhum » représentée notamment par les distilleries constitue une filière très importante, organisée à l’échelle du territoire et qui ouvrent déjà ses portes au public; il existe de nombreux autres secteurs à valoriser en Martinique.

C’est le cas d’entreprises qui appartiennent au secteur industriel (usines d’embouteillage d’eaux minérales, fabrication de préformes de bouteilles plastiques, Grand Port de Martinique, société pharmaceutique des Caraïbes, le site EDF de Bellefontaine, la SARA…) ; au secteur agricole (les plantations de bananes et de cannes à sucre, d’élevage et de fruits…), ou encore au secteur artisanal ( miel, confitures, chocolats, douceurs, poterie, travail du bois… ). Toutes ces entreprises présentent des atouts pour une ouverture au public et cela constitue une enjeu important de communication et de vente.

Enfin, le développement de la filière peut s’appuyer sur des entreprises qui ouvrent déjà leurs portes mais dont l’offre est à professionnaliser et à intégrer à l’offre touristique. Pour ne citer que quelques noms : le Galion, l’exploitation Honoré, Bio des Antilles, Douceur des Iles, Fidéline 2000, la case à Manioc, Magatalle, Fleurs de la Martinique…

La Martinique présente donc un potentiel riche et de véritables opportunités pour le développement de la filière tourisme de savoir-faire.

L’APPEL A PROJET : UNE OPPORTUNITÉ A SAISIR

Lancé en 2020 par le Ministère de l’Economie et des Finances, l’appel à projet, porté par Entreprise et Découverte et les membres du groupement associés, a pour objectif le développement, la professionnalisation et la promotion du tourisme de savoir-faire en France; et ce pour une durée de 3 ans.

Associer la Martinique à cette dynamique est une opportunité de structurer, développer et faire connaître l’offre de visite d’entreprise sur le territoire. A terme, le territoire pourrait devenir le fer de lance à venir du tourisme de savoir-faire dans les DOM-TOM et la zone Caraïbe.

  

Commentaires

La Martinique : nature, biodiversité, patrimoine & traditions... | Pearltrees - Le 25 avril 2021

[…] L'heure de nous-mêmes a sonné - Documentaire 2017 - Réalisé par Chantal Defontaine... VIDEO - la Martinique, l'île des aînés - Outre-mer la 1ère... VIDEO. Antilles, les nouveaux voyageurs - Outre-mer la 1ère... La Martinique, un potentiel à développer... […]

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *