On vous a vu glisser un carré dans votre bouche et dire “allez j’arrête !” avant de piquer un œuf dans le paquet de votre enfant…! Assumez-le, vous adorez le chocolat… Et vous avez bien raison ! Voici 5 choses que vous ne savez peut-être pas sur ce mets d’exception…

1. L’art du chocolat est un art ancestral

Découvert par les explorateurs européens en Amérique du Sud au 16ème siècle, le chocolat – ou plutôt des fèves de cacao – est resté un produit de luxe travaillé artisanalement jusqu’au 18ème siècle.  La première chocolaterie a ouvert ses portes en Angleterre en 1728. Les siècles suivants ont vu le développement des manufactures industrielles où les fèves de cacao sont broyées, réduites en pâte puis mélangées pour créer différents assemblages. Il faut attendre 1847 pour que la première tablette de chocolat ne soit créée.

2. Les Français consomment en moyenne 7.3kg de chocolat par habitant

Ce qui les place en 6ème position du classement mondial dominé par l’Allemagne et la Suisse. Ce qui les place également au-dessus de la moyenne européenne qui est de 5 kilos par habitant. Les Français se distinguent de leurs voisins européens par leur consommation de chocolat noir six fois supérieure (30% contre 5% en moyenne en Europe).

3. Le chocolat blanc ne contient pas de cacao

Contrairement au chocolat noir qui en contient au moins 35%, le chocolat blanc est fabriqué exclusivement à partir de beurre de cacao issu de l’huile des fèves. Il contient aussi des produits laitiers, du sucre et parfois un arôme.

4. Il existe une multitude de savoir-faire pour travailler le chocolat

Le tempérage (réduction de la température), le moulage, l’enrobage, le découpage ou le trempage sont autant de savoir-faire que vous découvrirez en visitant une chocolaterie. De la tablette à l’œuf de Pâques en passant par les palets de chocolat, elles permettent aux maîtres chocolatiers de fabriquer les recettes traditionnelles mais aussi d’innover et d’inventer des créations uniques. 

5. Les chocolateries se visitent

En France, le secteur représente 115 entreprises (dont 90% de PME) pour plus de 100 sites de production répartis sur tout le territoire (chiffres 2019). Parmi elles, une grande majorité ouvrent leur portes au public pour faire découvrir les savoir-faire des maîtres chocolatiers. Les gourmands et les gourmets sont les bienvenus chez Puyricard à Aix en Provence, chez Weiss à St Etienne, à La Cité du chocolat Valrhona à Tain l’Hermitage, chez Le criollo chocolatier à Chalezeule dans le Doubs, à la La chocolaterie Bovetti à Terrasson-la-Villedieu en Dordogne, au Chocolatorium Michel Cluizel à Mesnils-sur-Iton dans l’Eure, à l’Atelier du Chocolat à Bayonne, à la chocolaterie Max Vauché à Bracieux.

Vous voulez en savoir plus ? (Re)Découvrez notre 3 questions à Michel Panariello, maitre chocolatier chez Puyricard.

Sources :
https://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/3308-lhistoire-du-chocolat.html
https://www.syndicatduchocolat.fr/les-chiffres-cles-du-secteur/

Commentaires

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *