KEZACO, la rubrique qui explique les gestes, les techniques et les savoir-faire.

Le tuyé (écrit également « tuhé » ou « tué ») est une cheminée pyramidale emblématique des fermes du Haut-Doubs et de Franche-Comté.

Présent depuis au moins le XVIème siècle dans la région, le tuyé remplissait alors 2 fonctions principales : le chauffage de la maison, avec les résineux des bois alentours (épicéas, genévrier, sapin), et la fumaison de pièces de viande (notamment les fameuses saucisses de Morteau et de Montbéliard), suspendues au-dessus de l’âtre tout le long de cette grande cheminée.

Tuyé, ©Conseil départemental du Doubs

Les tuyés de la région fonctionnent toujours aujourd’hui pour la fumaison de viande, constituant un savoir-faire essentiel et emblématique de la culture gastronomique franc-comtoise. Ainsi, le tuyé est obligatoire dans le cahier des charges de la saucisse de Morteau, dont la fumaison ne peut être inférieure à 48h. En 2017, les salaisons fumées au tuyé ont acquis une véritable reconnaissance nationale, en se voyant inscrites à l’inventaire national du patrimoine immatériel.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez le Tuyé du Papy Gaby, le plus haut tuyé du Haut-Doubs (18 mètres !), membre du réseau Made in Chez Nous

Tuyé du Papy Gaby

Commentaires

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *