On a visité pour vous… l’Orient Express, ce train de légende !

Qui n’a jamais rêvé de monter à bord de l’Orient Express, ce train de légende ? C’est chose faite pour l’équipe Entreprise et Découverte qui a eu la chance de monter à bord dans le cadre de l’événement Vive le train organisé par la SNCF. On vous emmène faire un tour ?

On a visité pour vous… l’Orient Express

Qui n’a jamais rêvé de monter à bord de l’Orient Express, ce train de légende ? C’est chose faite pour l’équipe Entreprise et Découverte qui a eu la chance de monter à bord dans le cadre de l’événement Vive le train organisé par la SNCF. On vous emmène faire un petit tour ? 

13h30 à Paris Gare de l’Est. Il règne cette agitation propre à toutes les gares. Pourtant, ce mercredi 15 avril se trouve à quai un train pas tout à fait comme les autres. Certains voyageurs ont la chance de l’apercevoir à leur arrivée ou au départ de la gare; dégainant leur smartphone pour immortaliser cette rencontre inattendue. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’on se retrouve nez à nez avec l’Orient Express ! 

Nous faisons partis des chanceux autorisés à passer les barrières de sécurité pour nous approcher au plus près de ce joyau ferroviaire.

Quelle allure déjà de l’extérieur ! Il faut dire que les 7 voitures des années 1920 exposées sous nos yeux ont retrouvé leur faste d’autrefois grâce à 4 années de restauration. Sur 7, 4 sont classées Monuments Historiques !

Notre guide à l’accent italien chantant (un avant goût du voyage), nous explique que l’histoire de l’Orient Express a commencé le 4 octobre 1883 dans cette même gare. Il reliait alors Paris à Istanbul, l’ancienne Constantinople, et ce jusqu’en 1977.

Surnommé « Le roi des trains, le train des rois », symbole du luxe par excellence, l’Orient Express offre aux voyageurs un décor somptueux : dorures, marqueteries, panneaux en verre signés René Lalique, murs de tapisseries, fauteuils en cuir capitonnés..

Premier train à relier Paris à Constantinople aux portes de l’Orient, l’Orient Express connecte deux mondes méconnus : ce qui contribuera à alimenter de nombreux fantasmes. Fantasmes et mythes également renforcés par la littérature, à l’instar du célébrissime roman policier d’Agatha Christie publié en 1934 qui emprunte son titre et son décor à notre hôte d’un jour. De nombreux autres œuvres littéraires et cinématographiques participeront également à la construction de ce mythe.

Commentaires

BARNOUIN - Le 03 juin 2019

Bonjour,
Je m'occupe des Relations Publiques au CRT Paris Ile-de-France et suis intéressée par une visite de presse ou quelconque manifestation autour de l'Orient Express.
Vous remerciant par avance
Cordialement

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *