LE BARRAGE-CENTRALE DE GÉNISSIAT, LE “NIAGARA FRANÇAIS”

LE BARRAGE-CENTRALE DE GÉNISSIAT, LE “NIAGARA FRANÇAIS”

Découvrez l’histoire du barrage de Génissiat, un ouvrage majeur de la Compagnie Nationale du Rhône !

Aux dimensions impressionnantes, le barrage-centrale de Génissiat est un site incontournable du paysage industriel du Haut-Rhône, entre l’Ain et la Haute-Savoie. Il est aussi un marqueur dans l’histoire énergétique nationale : mis en service à l’après-guerre, cet ouvrage surnommé le “Niagara français” est un maillon essentiel de la chaîne hydroélectrique entre la Suisse et la France.

L’aventure industrielle de CNR commence ici !

 

Injoux Genissiat, barrage de Génissiat sur le Rhône ©C.MOIRENC
UN CHANTIER HORS-NORMES

A l’aube du début du XXème siècle, une nouvelle perspective s’ouvre pour le fleuve Rhône. Le débit important du fleuve (1er débit de France) et le couloir de vent formé par la vallée du Rhône en font un fleuve idéal pour la production d’électricité.

C’est dans ce contexte que naît la Compagnie Nationale du Rhône, fondée en 1933 à l’initiative de Léon Perrier et Edouard Herriot. La Compagnie Nationale du Rhône (CNR) se voit ainsi confier la concession du fleuve pour en réaliser l’aménagement et l’exploitation pour la production d’électricité, la navigation et l’irrigation des terres agricoles. Le barrage de Génissiat va donc inaugurer les premiers travaux de la Compagnie, ainsi que la chaîne des aménagements sur le fleuve.

Décidé à la fin de l’hiver 1937, les travaux pour l’aménagement du barrage de Génissiat démarrent officiellement à l’hiver 1938. Avec un premier défi de taille : couper le débit du fleuve Rhône et le dériver de son lit naturel.

Ce sera chose faite au printemps 1939, libérant ainsi le lit du fleuve pour les travaux de “déroctage”, c’est-à-dire l’enlèvement des rochers pour préparer le site du barrage et de la centrale.

Les travaux de Génissiat seront interrompus par la guerre, puisque le site sera inondé en 1940 pour stopper l’avancées des troupes allemandes. Le chantier reprend véritablement en 1945, pour s’achever à la fin de l’année 1947.

Les chiffres sont impressionnants : 500 000m3 de béton, un barrage de 104m de hauteur, une base de 100m, et une centrale équipée de 6 groupes de production. 3 000 ouvriers auront permis l’édification du barrage, considéré alors comme le plus puissant d’Europe.

Le site est mis en eau les 19 et 20 janvier 1948, et rapidement relié au réseau électrique. L’électricité ainsi produite est envoyée vers Lyon et Paris, et va servir notamment à alimenter l’électrification de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon.

Génissiat est officiellement inauguré le 1er août 1948 par le président Vincent Auriol, qui qualifie le site de “Niagara français“.

Aujourd’hui, le barrage-centrale de Génissiat constitue le 1er des 19 aménagements réalisés par CNR sur le fleuve Rhône, pour la production d’électricité. Il permet la production annuelle de l’électricité nécessaire à la consommation de 700 000 foyers.

UN PARCOURS DE VISITE INSTALLÉ AU CŒUR DE LA CENTRALE

CNR a décidé d’ouvrir le barrage-centrale de Génissiat à la visite, pour faire découvrir l’histoire et le fonctionnement de ce site hors-norme ! Depuis le 1er février, les groupes peuvent découvrir le parcours de visite réalisé au coeur même de la centrale.

La visite est organisée en 3 temps :

  • La découverte du fleuve Rhône, organisée autour d’un film immersif qui vous invite à suivre le parcours d’une goutte d’eau
  • L’accès à la salle des machines, le véritable coeur de la centrale. Un espace de médiation vous attend, pour comprendre le processus de transformation de l’eau en électricité
  • Une grande galerie d’exposition, le long de la salle des commandes, qui vous invite à replonger dans l’histoire fascinante du site et de CNR.

 

Genissiat_Film_Panoramique
Genissiat_Parcours_Visite.2
Genissiat_Parcours_Visite.3
Genissiat_Parcours_Visite.4
Genissiat_Visite_Salledesmachines.2
Genissiat_Visite_Salledesmachines

 

Informations pratiques 

Visites guidées pour les groupes depuis le 1er février 2018

Ouverture des visites aux individuels à partir du 7 avril 2018

Tarifs : 8€ par personne pour les groupes, 10€ pour les individuels

Durée de la visite : 1h45

Réservation obligatoire sur le site Les Circuits de l’Energie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *