Son nom atypique surprend autant que son parfum. Iconique, au début du XXème, cet apéritif à base de vin aromatisé au quinquina, d’abord vendu en pharmacie pour ses bienfaits thérapeutiques, est alors le favori des français! Vous avez?! Allez, dernier indice: il est créé en 1866, dans les caves de Thuir au cœur des Pyrénées-Orientales. Alors?! BYRRH! Bien sûr! C’est au cœur de son processus de création, par la visite inédite des caves Byrrh que l’on découvre ce site chargé d’histoire et de savoir-faire.

Une histoire de famille et de territoire

Les caves Byrrh c’est avant tout l’histoire de deux frères catalans, Simon et Pallade Violet, marchands ambulants de tissus qui s’installent dans une boutique vacante à Thuir. Pendant que l’un vendait les tissus, l’autre mettait au point la recette d’un apéritif “tonique et hygiénique à base de vins généreux et de quinquina”…que les clientes ne se lassaient pas de goûter! Dès la fin du XIXe, la marque connaît un franc succès international et devient par la suite l’alcool favori des années folles! L’usine emploie 750 personnes. La réussite de Byrrh et l’implication de ses dirigeants permet ainsi le développement général de la ville de Thuir qui vit alors une véritable révolution industrielle et sociale.

Dénomination singulière pour apéritif de caractère

Et du caractère il en avait cet apéritif! D’abord dénommé “Vin médicinal” par ses apports de plantes aromatiques thérapeutiques, jusqu’en 1873, on apparente le doux breuvage à un médicament tonique et revigorant, à tel point qu’il est même vendu en pharmacie pour lutter contre les microbes, ceux du paludisme en particulier! L’ordre des pharmaciens intente alors un procès contre les frères Violet afin de leur faire interdire la mise en avant des vertus médicinales de ce produit, les obligeant ainsi à déposer une marque pour commercialiser leur alcool.
Identifiant les lettres B-Y-R-R-H sur les nuanciers des rouleaux de tissus de leur boutique d’étoffes, Simon et Pallade Violet décident alors d’en attribuer le nom à leur apéritif. Byrrh est officiellement né!

© Caves Byrrh

Des empreintes du génie du fer

Les caves Byrrh constituent un patrimoine historique remarquable, une oeuvre à part entière. L’architecture de ses bâtiments est marquée par le passage de l’Art Nouveau à l’Art Déco. Son immense hall de gare dont la verrière est l’oeuvre du célèbre génie du fer Gustave Eiffel, abrite toute l’histoire du célèbre apéritif et de son impact déterminant dans le développement de la ville de Thuir.

© Caves Byrrh

Coup de foudre dans les caves Byrrh

Et ce n’est pas peu dire! 16,46 mètres de diamètre, 10 mètres de hauteur, 110 tonnes à vide, un million et 200 litres de contenance, les Caves Byrrh enregistrent le record spectaculaire de la plus grande cuve en chêne au monde, rien que ça! Construite par la société française de tonnellerie Marchive-Fruhinsholz, ce foudre compte 1,860 km de cerclage, en rondins d’acier de 4 cm d’épaisseur pour résister à la pression et des douelles en chêne d’une épaisseur de 16 cm pour le fond et de 14 cm pour les parois. C’est du costaud! Pour rendre compte de la complexité de la tâche, il est à noter que la maison Byrrh passa sa commande en 1935 et réceptionna sa cuve en 1950. Cette cuve s’ajoute aux 70 autres de 2000 hectolitres chacune, offrant ainsi une capacité de stockage de près de 15 millions de litres, et faisant de Thuir la plus grande cave du monde, permettant ainsi le rayonnement mondial de Byrrh !

Le musée d’affiches

Boisson phare de la Belle époque, Byrrh s’affiche sur des publicités de style Art Nouveau qui constituent de véritables œuvres d’art. Une sélection d’une quarantaine d’affiches sélectionnées lors du concours de 1903 auquel 1900 personnes avaient participé, sont exposées au public dans la partie muséale des caves Byrrh. Ce concours lancé par Lambert Violet dans Le Monde Illustré le 28 Février 1903 avait pour thème : BYRRH, Tonique, Hygiénique, à base de Vin Généreux et de Quinquina. 

© Caves Byrrh

Découvrez les caves Byrrh au travers d’un parcours de visites guidées et d’animations qui vous feront découvrir tous les secrets de ce lieu d’exception qui marque l’histoire de la réussite d’un savoir-faire français internationalement reconnu.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Commentaires

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *