>> On visite quoi en Alsace ?

>> On visite quoi en Alsace ?

Des suggestions de visites pour découvrir l’Alsace autrement ! 

Cet été, direction l’est de la France pour voyager au cœur des entreprises alsaciennes. Une région aux paysages exceptionnels et aux traditions vives qui n’est pas en reste sur le sujet puisqu’on lui connait les arômes de ses vins, les couleurs de ses poteries, sa savoureuse gastronomie…Et bien d’autres atouts !

Les deux départements du Haut-Rhin et Bas-Rhin s’établissent le long de l’axe fluvial majeur du Rhin et offrent ainsi une diversité naturelle et culturelle qui font de cette région l’une des plus visitées de France.

Autant de raisons de faire un petit détour estival par l’Alsace !

 

>> Autour des spécialités salées

  • La Maison du Fromage, Vallée du Munster

Notre petit tour d’Alsace nous amène à la découverte (ou redécouverte) des spécialités salées, à commencer par son fromage de renom : le Munster !

Vers 660, à la confluence des deux rivières nommées « Fecht » est fondée une abbaye ; c’est du mot latin « monasterium » que la ville de Munster tire son nom. La Vallée de la Fecht compte une dizaine de kilomètres et est traversée par la route du Munster, le fameux fromage à croûte rouge . C’est un parcours pour suivre la fabrication de cette spécialité, de l’étable à l’assiette, que propose justement la Maison du Fromage. Depuis 2013, 13 agriculteurs producteurs laitiers ont crée un “espace fromagerie” où près d’un million de litres de lait sont transformés en Munster au Lai Cru, Barkass, Tommes, beurre et autres spécialités fromagères.

Avis au gourmands !

4260_MAISON_FROMAGE_VALLEE_MUNSTER (3)
>> Toutes les informations ici

  • La Maison de la Choucroute – Le Pic

C’est bien connu, LA spécialité salée d’Alsace est la choucroute. Et saviez-vous qu’il y a plus de 2000 ans les gens en mangeaient déjà ? Bien entendu sa recette a évolué car à l’époque il s’agissait de simples choux fermentés. Néanmoins quelques controverses résident quant à son origine que certains attribuent aux invasions mongoles et tartares et d’autres aux marchands vénitiens. Une chose est sûre, au XVIe siècle les Allemands inventaient la fermentation au sel et, peu après, la choucroute envahissait l’Alsace où elle devait acquérir ses lettres de noblesse.

La Maison de la Choucroute Le Pic répond à notre curiosité en nous présentant ce qu’est la véritable choucroute traditionnelle : du chou coupé en julienne et lactofermenté dans une saumure. S’y ajoutent bien sûr les knacks, jambonneau, lard fumé, filet de porc kassler, jarret de veau ou quenelles de foie (leberknepfle)… Les beaux produits locaux alsaciens sont ici à l’honneur !

5787_CHOUCROUTE_LEPIC_1
>> Toutes les informations ici

D’autres visites à découvrir

La Maison du Pain d’Alsace, la Fromagerie Haxaire, la Moutarderie Raifalsa & Alelor, La Chèvrerie Eber

 

>> Autour des spécialités sucrées

  • Le Palais du Pain d’épices

Qui dit découverte des spécialités sucrées d’Alsace, dit inévitablement pain d’épices ! C’est à Gertwiller que la famille Risch a implanté la maison Fortwenger et y produit le traditionnel pain d’épices depuis deux générations. La véritable star à découvrir est le fameux petit bonhomme de pain d’épices, issu à l’origine d’un conte anglo-saxon à succès («The Gingerbread Man»), appelé “Mannele”. La popularité du petit bonhomme en Alsace perdure puisqu’il est de tradition de faire des brioches à son effigie le jour de la Saint-Nicolas.

Le parcours invite à suivre le Mannele pour comprendre les secrets de fabrication du pain d’épices et terminer par une dégustation qui ravira les petits et grands gourmands !

251_PALAIS_PAIN_EPICES (2)
>> Toutes les informations ici

  • Lisbeth, les Sources de Soultzmatt

Et après avoir dégusté les pains d’épices, allons étancher notre soif aux Sources de Soulzmatt ! Après le parcours de visite qui explore les mécanismes d’embouteillage, vous pourrez y déguster de l’eau, plate, gazeuse ou aromatisée, mais aussi le célèbre “Elsass Cola” de la région.

Le nom du village de Soultzmatt : «  Sultz matte » signifie « pré de la source salée » selon les écrits d’un moine alsacien en 1272. C’est au XVIe siècle que l’exploitation des sources démarre avec la construction d’un établissement thermal. La reconnaissance des vertus thérapeutiques de ces sources ne sera cependant officielle qu’au XIXe siècle. La marque « Lisbeth » verra le jour en 1996 et la production prendra une tournure écologique en 2015 grâce à l’attribution officielle de la « Marque Parc naturel » des Ballons des Vosges à l’eau minérale des Sources de Soultzmatt. Aujourd’hui, l’usine produit en moyenne 100 000 bouteilles verre ou plastique chaque jour.

121_LISBETH_SOURCES_SOULTZMATT-4
>> Toutes les informations ici

D’autres visites à découvrir

Les Pains d’épices Lips, les Cafés Henri

 

>> Autour des brasseries

  • La Brasserie Meteor

Un petit rafraîchissement ? Commençons notre tour des brasseries par la Brasserie Météor située dans le village de Holchfelden, à quelques kilomètres au nord de Strasbourg. Installée depuis 1640, elle est classée au premier rang des brasseries indépendantes de France, avec une production de près de 50 millions de litres, pour 15 recettes différentes. Tous ses ingrédients : le malt d’orge, le houblon, l’eau et les levures sont soigneusement sélectionnés et brassés dans une cave certifiée ISO 9001.

Et pour se désaltérer, rien de telle qu’une bonne dégustation en fin de visite !

141_BRASSERIE_METEOR
>> Toutes les informations pratiques ici

 

  • La Brasserie de Saint-Louis

Allons maintenant vers la Petite Camargue, une réserve naturelle de 900 ha qui s’étend le long du Rhin jusqu’à Rosenau, pour y découvrir la Brasserie de Saint-Louis. A 30km au sud-est de Mulhouse, le bâtiment de 1816 se fond dans ce décor naturel avec sa composition brute en matériaux provenant du démantèlement de la forteresse Vauban de Huningue. Les bières blonde, rousse et brune sont fabriquées avec le houblon et le malt issus de la région, dans la plus pure tradition.

Une des spécialités , la Mousse des Moines, est une bière brassée avec de l’Hostie. Le Pape lui-même l’aurait goûtée puis en aurait fait commande au Vatican.

D’autres spécialités vous attendent également dans l’espace dégustation : la bière des amoureux (aromatisée au gingembre), ou encore la Mulhousienne, brassée à l’eau de Mulhouse !

brasserie1

>>Toutes les informations pratiques ici

 

D’autres visites à découvrir

La Brasserie d’Uberach, La Brasserie du Vignoble

 

>> Autour du vin & des spiritueux

  • La Distillerie G.Miclo

Les beaux paysages de vignes d’Alsace offrent des vins et spiritueux de qualité dont la réputation n’est plus à faire. Il faut savoir que la région concentre plusieurs distilleries de part la forte présence d’arbres fruitiers. C’est en 1962 que Gilbert Miclo, fils de négociant en vins et amoureux des fruits, a créé la Distillerie, dans le village de Lapoutroie, au pied des Vosges.  Ses eaux-de-vie de qualité lui ont permis d’obtenir de nombreuses distinctions au Concours Général Agricole de Paris et se sont retrouvées sur les tables des plus grands restaurants ainsi que chez des cavistes prestigieux. Michel Miclo, fils de Gilbert, pérennise les méthodes traditionnelles de distillation afin de préserver les arômes puissants des eaux-de-vie.

Les techniques de fabrication des origines à aujourd’hui n’auront plus de secrets pour vous. Vous y découvrirez la salle des alambics, les chais de vieillissement, sans oublier le petit jardin didactique où poussent quelques fruits, baies et autres plantes distillées sur place.

29_DISTILLERIE_MICLO.1
>> Toutes les informations ici

 

  • La Cave du Roi Dagobert

Un bien drôle de nom pour cette cave ! Le nom de Dagobert lui vient de sa position géographique près de l’ancien domaine du palais mérovingien, situé à Kirchheim, et qui accueillit au VIIème siècle le fameux Roi Dagobert II. Située au cœur d’un splendide vignoble, cette cave coopérative propose une découverte de toutes les étapes de fabrication des vins d’Alsace : riesling, pinot blanc, pinot noir, gewurztraminer, pinot gris…Mais aussi les fameux crémants d’Alsace ! La cave se tourne aujourd’hui vers la préservation environnementale : une partie de la production est labellisée Agriculture Biologique.
Autre anecdote de la Cave du roi Dagobert : elle élève certains de ses vins dans les foudres anciens de la cave des Hospices de Strasbourg, ce qui a par ailleurs permis de sauver ce formidable patrimoine.

154_CAVE_ROI_DAGOBERT (1)
>>Toutes les informations ici

 

D’autres visites à découvrir

La Cave Materne Haegelin et fillesNusbaumer, Hagmeyer, Le Domaine Bott Frères, La Cave Jean Geiler

 

>> Autour de l’artisanat

  • La Verrerie d’Art de Kaysersberg

Les XVIIe et XVIIIe siècles ont vu l’âge d’or de la verrerie dans la région. Pourquoi l’Alsace ? car l’abondance et la proximité des bois (conbustible) était un élément essentiel pour l’implantation des verreries. Mais, l’atout naturel arrivé à épuisement, les verreries alsaciennes ont inévitablement périclité.

En plein cœur du charmant village fleuri et coloré de Kaysersberg, la Verrerie d’Art redonne toutes ses lettres de noblesse à ce savoir-faire ancestral. De la même façon que nos ancêtres travaillaient le verre, l’atelier dévoile les secrets de cette tradition à travers l’habileté des maîtres-verriers. Un spectacle à ne pas manquer !

kaysersberg2
>> Toutes les informations ici

  • La Poterie Remmy Matthieu 

Un autre type d’artisanat incontournable d’Alsace : la poterie ! Plusieurs villages du nord de la région recensent une multitude de potiers, installés dans leurs ateliers remarquablement décorés et aux extérieurs très typiques. C’est depuis le XVIIe siècle, dans le village de Betschdorf, que la famille Remmy (douzième génération de potiers) préserve la tradition avec ses poteries en grès de sel (mélange de terre, de feu et de sel). En plus de reproduire des modèles traditionnels (pots, cruches, terrines…), la famille Remmy se plait également à imaginer des modèles beaucoup plus contemporains en formes et en couleurs.

La tradition potière est telle qu’il existe aujourd’hui le label “Potiers d’Alsace” qui garantit “diversité, qualité et authenticité” des produits.

4262_POTERIE_REMMY_MATHIEU paint
>> Toutes les informations ici

D’autres visites à découvrir

L’Atelier Textures Muttersholtz, Poterie JL Ernewein-Haas, Poterie Siegfried Burger & Fils, Les Grès de Remmy

 

>> Autour du textile

  • Labonal

A l’origine de cette fabrique de chaussettes se trouve Salomon Lipovski. Ce dernier crée en 1924 la Bonnetterie Alsacienne à Dambach-La-Ville avec en tête la conception de chaussettes “qui ne tombent pas, bien taillées, ne font pas mal et s’usent lentement”. La marque connaîtra le succès dans les années 70 et passera de “La Bonnetterie Alsacienne” à “Labonal”. Les années 2000 verront son renouveau et valoriseront la conception des chaussettes en matières premières nobles (fil d’Écosse, laine, soie, cachemire) et innovantes (bambou…).

Cette originalité s’étend depuis vers les textiles intelligents avec la chaussette anti-tique et la chaussette anti-moustique !

LABONALATELIER2
>> Toutes les informations pratiques ici

 

>> Autour des énergies & de l’environnement

  • La Centrale hydraulique EDF de Kembs

L’Alsace c’est aussi son fleuve : le Rhin. Ce dernier s’est vu réaménagé dès 1842 puis des grand travaux menés au XXe siècle permettent d’exploiter sa force hydraulique par sa canalisation. L’aménagement hydroélectrique de Kembs est bâti sur le Grand Canal d’Alsace parallèle au Rhin. Il sera mis en service en 1932. C’est le premier d’une série de dix grandes centrales EDF construites sur le Rhin franco-allemand. À lui seul, il produit 8 mégawattheures par an, soit l’équivalent des deux tiers de la consommation annuelle de l’Alsace. Dès sa conception, il visait à la fois à régulariser le débit du Rhin, en proie alors à de nombreuses crues, et à produire de l’électricité. Le site comprend trois ouvrages : un barrage, des écluses à double sas et la centrale hydroélectrique. Par ailleurs, sa position de “premier” lui attribue aussi une fonction de Centre de conduite hydraulique du Rhin grâce à laquelle il pilote à distance l’ensemble des grandes centrales du Rhin.

Mission aerienne Kembs 04_2011

>> Toutes les informations ici

D’autres visites à découvrir

La Centrale hydraulique de Marckolsheimla Centrale hydraulique de Vogelgrun

 

 

>> A noter également que l’Office de Tourisme de Mulhouse propose un programme annuel de visites d’entreprise très riche, consultable en ligne sur le site de l’OT !

OT_MULHOUSE

 

Toutes les visites en Alsace sont à retrouver sur le site www.entrepriseetdecouverte.fr !

Un commentaire

  1. Villeval Martine

    bonjour je prépare mon séjour en Alsace du 9 au 28 octobre eje suis très intéressée par les visites d’usine de fabrication de production des produits du terroir. pouvez vous m’indiquez quelques offres merci de votre collaboration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *